Valérie est une autrice française spécialisée dans l’imaginaire et la romance, originaire de la région d’Angers. Elle a passé son enfance dans un petit village du Nord du Maine et Loire, avant de déménager dans le Sud du département.

Sa première série de romans Brumes à Mer est une trilogie Urban-Fantasy, teintée de Thriller, à l’atmosphère sombre et pesante. Elle débute les prémisses du premier tome L’Envol du Faucon lorsqu’elle a 13 ans. Jusqu’à l’âge de 30 ans, elle écrit de manière décousue l’histoire qui évolue avec elle. C’est à partir de cet âge qu’elle commence à partager ses romans sur Wattpad. Grâce à cette expérience, elle termine l’écriture des deux autres tomes, La Mort du Tigre et L’Eveil de l’Ours, en deux ans. Autrice « petit poucet », elle structure ses histoires à la manière d’une enquête, projetant le lecteur dans la peau d’un inspecteur à la recherche de la vérité.

1207

Pages A5
écrites

294K

Mots tapés
sur clavier

8

Histoires terminées
ou en cours

2777

Boissons chaudes
avalées

FAQ

Quel est ton parcours ? Comment es-tu devenue écrivaine ?

Après des études de langues étrangères et d’administratif, j’ai enchaîné les postes d’assistante en entreprises et institutions. Cependant, même si j’aimais mon métier, je ne m’épanouissais que dans la création artistique. C’est à la fin d’un énième contrat à durée déterminée que j’ai voulu prendre un virage professionnel. Malheureusement, ma tentative de reconversion s’est soldée par un échec. Je me suis alors plongée corps et âme dans l’écriture. J’ai ressorti le début de mon roman que j’avais commencé à l’âge de 13 ans, et que je continuais d’écrire par intermittence, et je m’y suis mise assidûment.

Pourquoi et depuis quand écris-tu ?

J’écris comme je respire. C’est à la fois un besoin inconscient et un sentiment de bien-être. C’est aussi un moyen d’exister dans une société que j’ai parfois du mal à comprendre. Pourtant, je n’ai jamais rêvé d’être romancière, même si j’ai toujours été une artiste dans l’âme. J’écris des romans, mais pas seulement. De l’adolescence à mes trente ans, il y a eu les forums RPG, puis les articles de blog que je continue de poster.

J’ai toujours écrit d’aussi loin que je me souvienne. C’est vrai, ça peut paraître cliché de répondre ça, mais je me base sur les dires de mes proches. Selon eux, j’ai toujours eu un crayon à la main que ce soit pour le dessin ou pour l’écriture. Je me souviens que déjà toute petite, lorsque je jouais avec mes amis, l’écriture avait une place importante. J’ai notamment tenté d’apprendre à écrire son prénom à ma petite sœur alors qu’elle avait trois ans et moi six. En grandissant, j’ai commencé à inventer des histoires, j’en avais tellement en tête ! Je griffonnais quelques mots sur un brouillon et à force ça a évolué vers l’écriture de poème, puis des prémices de Brumes à Mer à l’âge de 13 ans.

Quel est ton processus d'écriture ? Quelles sont tes sources d'inspiration ?

Mes histoires et mes personnages apparaissent d’abord dans mon esprit. Souvent, je prends un carnet et je note en quelques lignes l’idée qui vient d’émerger. Puis celle-ci mûrit doucement. Les personnages se développent dans ma tête, à travers mes rêves jour et nuit, et à partir de ce moment-là, je commence à travailler sur le squelette de l’histoire. Je développe ensuite la structure par chapitre sur un cahier. Une fois que je me sens prête, j’ouvre mon traitement de texte et j’écris. Je ne fais pas de premier jet. Chacune de mes phrases est relue à voix haute et corrigée, au fur et à mesure de l’avancée. Bien sûr, une fois le roman terminé, je relie et corrige à nouveau à plusieurs reprises.

En ce qui concerne mes sources d’inspiration, il y a la vie quotidienne, les livres que je lis, les films et les séries que je regarde, mais c’est principalement la musique qui me fait avancer. On retrouve beaucoup d’influences rock et metal dans mes écrits. D’ailleurs, je crée une playlist à chaque fois que je travaille sur un nouveau roman. J’écoute ensuite plusieurs fois la chanson que j’ai choisie pour me plonger dans l’ambiance du chapitre, puis je me mets à l’écrire. Je n’écris jamais en même temps que d’écouter une chanson par contre, ça me déconcentre. Mes histoires sont imprégnées par l’atmosphère de la musique que j’écoute. C’est particulièrement vrai dans Brumes à Mer qui se situe entre le roman noir et le roman gothique féminin.

Quels sont tes genres / romans / auteurs préférés ?

Si je lis un peu de tout, j’aime particulièrement la complexité et la profondeur des univers, ainsi que celles des personnages, des genres de l’imaginaire et du thriller. Il faut savoir que je lis en français, mais aussi en anglais. En ce qui concerne mon enfance, j’ai grandi avec Harry Potter, Fantômette, les Chair de Poule ou encore Charlie et la Chocolaterie. Je lisais aussi le Club des Cinq ou encore la Comtesse de Ségur. Mes études littéraires m’ont permis de découvrir les classiques, avec un gros coup de cœur pour les Métamorphoses d’Ovides. Je n’ai en revanche pas d’auteur préféré, même si j’apprécie énormément le travail d’Agatha Christie et Mary Higgins Clark.

Contact

S'abonner à la Newsletter de Valérie :