Science-Fiction, Fantastique et Fantasy, trois genres littéraires qui nous donnent du fil à retordre. Je suis d’ailleurs la première à avoir fait cette erreur dans mon article sur l’écriture d’un livre. Voici quelques explications simples pour comprendre les différences entre ces trois termes, si proches et pourtant si éloignés.

 

Définitions Science-Fiction, Fantastique et Fantasy

Tout d’abord, commençons par voir quelles sont les caractéristiques de chaque genre. Dans tous les cas, ils ont un point commun : la présence de l’irréel.

 

Science-Fiction

En Science-Fiction (ou SF), la science et/ou de la technologie permettent d’expliquer (de manière plus ou moins plausible) l’intrusion de l’irréel. L’action se passe le plus souvent dans un futur plus ou moins lointain. Dans ce type d’histoire, l’irréel est accepté par le lecteur sans réserve. En effet, il n’y a pas de remise en question de celui-ci.

 

Fantastique

Le Fantastique se passe dans un contexte réaliste, qu’il soit contemporain ou historique. L’intrusion de l’irréel et du surnaturel n’est pas naturelle dans l’histoire. Le lecteur commence alors à douter de la véracité de l’existence de celui-ci. La notion de doute est primordiale pour caractériser le Fantastique. Le lecteur terminera sa lecture sur une interrogation : l’explication était-elle surnaturelle ou réelle ?

 

Fantasy

Dans la Fantasy, l’irréel et le surnaturel sont pleinement acceptés à la fois par les personnages principaux et par le lecteur. Il n’y a aucune forme de doute quant à l’existence de celui-ci. L’histoire peut se situer dans un univers où la magie est normale, dans un monde parallèle, dans notre monde mais caché aux yeux des humains etc. Tant que le surnaturel n’est pas remis en question, on est dans la Fantasy. Il existe de nombreux sous-genres comme la High-Fantasy, la Dari-Fantasy, l’Urban-Fantasy et bien d’autres.

 

Science-fiction, Fantastique et Fantasy, tout s’éclaire

 

La méthode dite “du chat”

Il est très difficile de retrouver l’origine de cette explication. On la retrouve dans le culte d’Apopis, mais l’auteur lui-même reconnaît qu’il est difficile de retrouver ses racines. Quoiqu’il en soit, cette méthode est une manière, un peu simpliste il est vrai, de comprendre la différence entre Science-Fiction, Fantastique et Fantasy.

Prenons l’exemple d’un chat qui parle dans un roman surnaturel.

 

  • Si le chat parle grâce à une modification génétique, ou à tout acte lié à la science, alors c’est de la Science-Fiction.
  • Si le chat parle et que ce n’est pas normal dans le monde où il vit, alors c’est du Fantastique. Le chat parle-t-il vraiment ?
  • Si le chat parle et que c’est quelque chose de normal dans le monde où il évolue, au même titre que n’importe quelle magie, alors c’est de la Fantasy. Dans ce cas, il ne doit bien sûr pas y avoir de rapport avec une modification liée à la science, sinon on bascule dans la Science-Fiction.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que ce petit article t’aura éclairé sur ces trois genres littéraires très souvent confondus. Il est particulièrement difficile de distinguer le Fantastique de la Fantasy, et les définitions varient beaucoup selon les sources. Dans cet article, je suis revenue sur les bases de ces genres, bien entendu. A très vite !!

 

Etre alerté(e) lors de nouveaux articles ?


Valérie Hoinard

Autrice, graphiste, mais aussi blogueuse, passionnée par le monde et l'imaginaire.

Voir tous les articles

Privacy Preference Center

%d blogueurs aiment cette page :